Xinjiang atomique

Tremblement de terre majeur au Xinjiang aujourd’hui.

C’est quoi le Xinjiang ?
Le Xinjiang, c’est un des régions « autonomes » de la Chine avec le Tibet et la Mongolie Intérieure. C’est une région avec un mouvement indépendantiste pas très apprécié par Beijing.

Les attentats du 11 septembre 2001 permettent de justifier la répression contre les séparatistes ouïgours, qualifiés de terroristes islamistes, comme les Tchétchènes dans la Russie de Vladimir Poutine. Selon Amnesty International, « la répression contre les séparatistes, les terroristes et les religieux extrémistes a continué ces trois dernières années alors qu’aucune « attaque terroriste » n’a été officiellement rapportée. »
Tiré de Xinjiang sur Wikipedia.

Et au Xinjiang on trouve le lac Lop, le plus vaste site d’essais nucléaires au monde :

45 explosions atomiques y ont été effectuées entre 1964 et 1996, dont 23 dans l’atmosphère, la dernière ayant eu lieu en 1980.

Au début des activités, les habitants des localités voisines n’étaient pas évacués et c’est seulement dans les années 1970 qu’ils ont commencé à être déplacés pour quelques jours au moment des essais avant d’être autorisés à revenir sur place. Une augmentation des cancers et des malformations à la naissance a été constatée parmi la population locale, le chiffre de 200 000 décès liés aux essais nucléaires ayant même été avancé par des opposants ouïghours.

La présence du centre a entraîné des manifestations de mécontentement des populations ouïghoures locales, notamment en mars 1993, où l’armée populaire de libération à tiré sur un millier de manifestants ouïghours qui s’étaient réunis devant le site, entraînant une violente émeute, des dégâts matériels importants à l’intérieur du site, ainsi que de nombreuses victimes.

On estimait dans les années 1990 à environ 85 000 le nombre de personnes qui vivaient encore à proximité immédiate des anciennes zones d’essais, soumises par là même à un niveau de pollution radioactive dangereusement élevé.
Tiré de Lop Nor sur Wikipedia.

Les commentaires sont fermés.