Les fibres de Frankenstein

Une nouvelle maladie appelée Morgellons (à prononcer avec un g dur) est apparue ces dernières années.

Ses victimes ont la sensation insupportable, et ce continuellement, jour et nuit, d’avoir des insectes rampant sous la peau, et des démangeaisons si terribles que certains se sont suicidés pour mettre fin à la torture. Leur peau se couvre de lésions qui produisent de minces fibres rouges, noires, bleues et blanches. Ces fibres bougent comme si elles étaient vivantes, et incroyablement, lorsqu’elles sont placées dans un vase de Petri après avoir été extraites de la peau, elles continuent de bouger et de grandir.
Comme à leur habitude, les médecins à qui on rapportait les symptômes ont d’abord traité les victimes comme si elles étaient délirantes.

Mais finalement les fibres ont été analysées, et on sait qu’elles contiennent, outre de la cellulose (que le corps humain ne peux ni produire ni métaboliser), l’ADN de deux organismes, un champignon et une bacterie, qui sont fréquemment utilisés dans la préparation de certains organismes modifiés génétiquement pour l’alimentation.

Sources :
Morgellons Research Foundation.
Morgellons Hope.
GM Files: Horrifying New Disease Contains Identical Material to GM Food sur HealthFreedomUSA.
GM Food linked to the nightmare condition called Morgellon’s Disease on Pupaganda.

Sur Wikipedia :
Morgellons (français)
Morgellons (anglais)

Via :
GM “Food” Linked to the Nightmare Condition called Morgellon’s Disease sur Disinfo

Les commentaires sont fermés.