Montréal-Nord

Une nation ne peut pas sabrer dans les outils sociaux qu’elle s’est donné sans courir le risque de voir le retour d’injustices flagrantes, économiques et sociales.

Les gens ont beaucoup de patience. Trop parfois.

Mais il y a des jours où cette patience n’est plus suffisante pour accepter le joug de plus en plus lourd des inégalités, du racisme, de la violence des institutions (police, justice, fonctionnaires dans leur tour d’ivoire).

Alors, oui, il y a de la violence qu’il faut déplorer à Montréal-Nord, mais elle n’est pas le fait de la jeunesse.

Je vous invite à supporter le travail du mouvement MONTRÉAL-NORD RÉPUBLIK.

Source: Les Grands boulevards sur Le Crachoir.