Contre la hausse

Pour mes amiEs éconophiles, c’est clair et net : la hausse des frais de scolarité est inutile économiquement.

Pour les autres, ben, on le savait déjà.